La mise en bière consiste à placer le corps du défunt dans le cercueil. Elle se déroule la plupart du temps juste avant la cérémonie funéraire. Cette étape importante, réalisée avec beaucoup de tact par les professionnels des Pompes Funèbres, symbolise l'ultime séparation avec le proche décédé. Il faut savoir qu'elle est obligatoire en France pour l'inhumation comme pour la crémation. Comment se déroule-t-elle?


MISE EN BIÈRE ET FERMETURE DU CERCUEIL

La mise en bière peut se dérouler à la chambre funéraire, à domicile, à l'hôpital ou à la maison de retraite. La famille est souvent invitée à sortir pendant la manipulation du corps. Elle est ensuite invitée à exprimer ses derniers adieux avant la fermeture du cercueil. Compte tenu du fait que c'est la dernière fois que les proches verront le visage du défunt, c'est un instant chargé en émotions. Selon la religion du défunt, des prières peuvent être récitées. Certaines personnes apprécieront aussi ce moment pour se recueillir et pourquoi glisser une photo ou un message manuscrit.

Lors de la fermeture du cercueil, ne soyez pas étonné par la présence d'un officier de police ou membre officiel de la commune. Dans certains cas, il peut s'agit d'une obligation légale. Vient ensuite ce que l'on appelle la levée du corps prononcée par le maître de cérémonie. Le convoi funéraire pourra ensuite se mettre en route pour la cérémonie des obsèques.

Les professionnels du réseau de professionnels Le Choix Funéraire se tiennent à votre disposition pour vous accompagner, que ce soit pour choisir un cercueil ou pour l'organisation complète des obsèques. N'hésitez pas à faire appel à eux.