Le déroulement d'une cérémonie d'enterrement varie en fonction de la communauté religieuse. Civile, catholique, musulmane ou juive... Les cérémonies funéraires permettent à la famille et aux proches de se rassembler autour du souvenir du défunt. Intense en émotions, ce rite de passage est capital dans le travail de deuil. Comment se déroule une cérémonie funéraire ?

CÉRÉMONIE CIVILE

La cérémonie civile offre une grande liberté aux familles (lecture, poèmes, musiques). Un établissement proposant des cérémonie civiles est équipée d'une pièce adéquate près de la chambre funéraire. C'est l'occasion pour les proches d'évoquer la vie du défunt, ses valeurs et ses engagements. Certains apprécieront de manifester un geste d'adieu.


CÉRÉMONIE CATHOLIQUE

Les obsèques catholiques se déroulent à l'église. La messe d'enterrement est animée par un prêtre ou une équipe de laïcs. Évocation du défunt, prière universelle, lectures sacrées ou profanes... La célébration religieuse catholique se termine par un geste d'adieu. Les proches se rendent ensuite au cimetière pour la mise en terre qui a été retenu.


CÉRÉMONIE MUSULMANE

Les funérailles musulmanes suivent des traditions bien précises. Selon la coutume, les soins de conservation sont interdits (sauf obligation légale). La toilette funéraire doit être réalisée par des membres de la mosquée ou des personnes pieuses. La cérémonie à la mosquée est optionnelle. C'est l'imam qui récite une prière funéraire. Celle-ci est courte et peut avoir lieu au cimetière. Elle se déroule debout sans prosternation ou inclination.


CÉRÉMONIE JUIVE

Elles ont lieux dans les cimetières. Les obsèques juives sont simples : cercueil sobre, sans décoration et sans fleur. L'inhumation est obligatoire et doit être fait rapidement : 24 heures après le décès. Le corps du défunt sera préparé selon les rites juif avec un rituel de purification, ou Tahara : le corps est soigneusement lavé avant d'être purifié par immersion dans un rinçage. Cette toilette est destinée à préparer le disparu à sa rencontre avec Dieu. Ensuite le défunt est habillé, entouré des draps blancs avant inhumation.