cérémonie orthodoxe

Qu'est-ce qu'une cérémonie funéraire orthodoxe ? Quels sont les rites à respecter et la signification ? Explications avec Le Choix Funéraire.


La cérémonie orthodoxe

L'enterrement orthodoxe concerne environ 200 000 personnes en France, et il comporte quelques différences avec l'enterrement catholique. Alors quels sont les rites funéraires à respecter ? Que signifie une cérémonie orthodoxe ? L'inhumation est-elle obligatoire ?

 

 

Comment se déroule une cérémonie orthodoxe ?

Le déroulement d'une cérémonie funéraire orthodoxe est assez similaire à celui d'une cérémonie catholique. En revanche les rites funéraires sont différents.


Les funérailles orthodoxes ont toujours lieu trois jours après le décès du défunt car selon leurs croyances, c'est à partir de ce moment-là que l'âme peut se dissocier du corps du défunt.


Il faut savoir qu'aucune toilette n'est pratiquée et que l'incinération n'est pas tolérée car cette dernière dégrade le corps du défunt. De plus, les cérémonies orthodoxes sont assez codifiées et comprennent de nombreux rites funéraires.

 

 

Quels sont les rites funéraires d'une cérémonie orthodoxe ?

Pour les orthodoxes, la mort est un passage menant vers le paradis. C'est pourquoi l'âme doit être purifiée durant 40 jours. C'est aussi pour cela que lors du transport du cercueil, ce dernier doit être ouvert pour laisser l'âme s'en aller. Le cercueil est orné d'une simple croix et des fleurs de deuil peuvent être déposées mais en petite quantité. Il faut noter que la présence de cierges est très importante car elle signifie que le défunt s'en va dans la lumière céleste. Enfin la sépulture est ornée d'une croix contenant une icône et une lampe à huile est souvent déposée sur le dessus du monument funéraire. Pour plus d'informations sur les différentes cérémonies funéraires, demandez conseil aux équipes du Choix Funéraire ou consultez notre site : https://www.le-choix-funeraire.com.