Quelle différence entre donation et succession ? | Le Choix Funéraire

La donation permet de transmettre un bien de son vivant, alors que la succession correspond à la transmission de patrimoine suite à un décès.


Donation et succession : les clés pour comprendre

L’héritage fait partie des questions à considérer suite au décès d’un proche. Les professionnels des pompes funèbres vous aident à comprendre les questions liées aux frais d’obsèques et de succession, à l’organisation des obsèques… La distinction entre donation et succession est essentielle à comprendre.

 

 

Quelle différence entre succession et donation ? 

 

La donation permet de transmettre un bien de son vivant, alors que la succession correspond à la transmission du patrimoine suite à un décès. Irrévocable, la donation doit être mûrement réfléchie, mais permet de diminuer les frais à payer, grâce à un abattement appliqué aux droits de donation. La succession donne lieu à des droits de succession à payer par les héritiers. Ces derniers sont désignés par la loi. Les enfants du défunt sont prioritaires, dits héritiers réservataires. Une partie du patrimoine (50 % pour un enfant unique, 1 tiers pour 2 enfants etc.) leur revient automatiquement.

 

 

Une aide précieuse pour l’organisation des obsèques

 

La perte d’un proche est un moment très difficile à vivre sur le plan émotionnel. Lorsqu’on est submergé par l’émotion, il est souvent difficile de trouver l’énergie et la concentration pour effectuer les démarches administratives obligatoires suite à un décès. Trouver une oreille attentive et être accompagné par des professionnels pour l’organisation des obsèques est une grande source de réconfort. À noter que les frais d’obsèques restent à la charge de la famille, même en cas de refus de la succession.