Qu’est-ce qu’un columbarium ?

Un columbarium est un monument funéraire composé de cases dans lesquelles sont déposées des urnes funéraires. Le Choix Funéraire vous donne plus d’informations dans cet article.


Columbarium : définition et fonctionnement

La plupart du temps au sein d’un cimetière communal, le columbarium est un édifice constitué de cases. Il est destiné à recevoir des urnes funéraires, renfermant les cendres des défunts après crémation. Les cases sont des concessions familiales renouvelables, et font l’objet d’une redevance.

 

 

Comment se présente le columbarium ?

Le columbarium est construit hors-sol, à l’inverse des sépultures traditionnelles, et il se situe dans un endroit spécifique du cimetière où les proches viennent se recueillir. Il se compose d’un ensemble de cases modulaires, qui renferment chacune une ou plusieurs urnes. Chaque case est scellée par les pompes funèbres et fermée par une plaque sur laquelle figure le nom du défunt, ses dates de naissance et de décès, un numéro d’emplacement défini par la commune et éventuellement d’autres informations complémentaires ajoutées par la famille.

Les familles peuvent avoir le choix entre deux sortes de columbariums : collectif ou individuel. Il est important de savoir que ce sont les mairies qui ont en charge l’entretien des columbariums, d’où les tarifs parfois élevés des concessions.

 

 

Informations sur les concessions familiales

Comme pour une tombe, l’emplacement en columbarium fait l’objet d’une concession achetée dans la mairie de la commune dans laquelle vous souhaitez déposer l’urne funéraire. Les durées de concession sont généralement de 15 ans, 30 ans ou 50 ans, et sont renouvelables. Les mairies envoient systématiquement un courrier en amont de l’échéance afin d’en informer les proches.

 

Pour toute question ou information complémentaire, les conseillers du Choix funéraires sont là pour vous répondre et vous accompagner dans vos démarches.