Pierre tombale / Monument funéraire : les éléments qui la composent

Hautement symbolique, la tombe est un lieu de recueillement pour la famille et les proches du défunt. Quels sont les éléments qui composent un monument funéraire ?


Quels éléments composent un monument funéraire ?

Hautement symbolique, la tombe est un lieu de recueillement pour la famille et les proches du défunt. Le monument funéraire qui vient orner cette sépulture est une construction composée de divers éléments, généralement en granit, et rend hommage à l’être cher. Le rôle du marbrier funéraire est de découper, polir puis assembler les différentes pièces du monument.

 

 

Composition d’une pierre tombale

Le monument funéraire se compose de 4 éléments :

 

  • La semelle : cadre rectangulaire qui forme l’assise du monument. Elle délimite et stabilise la sépulture. Sa dimension est généralement imposée par le cimetière.

 

  • Le soubassement : la base du monument funéraire. Il donne de la hauteur au monument et sa taille varie entre 15 et 22 cm. Afin de personnaliser le monument, une marche, un prie-Dieu ou une jardinière peuvent y être intégrées.

 

  • La tombale : c’est la dalle rectangulaire qui recouvre le caveau. Elle s’ajuste sur le soubassement et est posée en légère pente pour que l’eau s’écoule en cas de pluie. Elle doit faire un minimum de 5 cm d’épaisseur.

 

  • La stèle : élément disposé verticalement à la tête du monument, sur lequel sont gravées les épitaphes, identité du défunt, dates de naissance et de décès…

 

La stèle et la tombale sont généralement les deux éléments qui permettent de personnaliser un monument funéraire. Il est néanmoins bon de savoir que chacun de ces composants  peut être modifié ou supprimé, afin de réaliser une sépulture personnalisée et sur-mesure.